Calcul chômage : quel sera le montant que vous toucherez?

Si vous avez déjà travaillé et que vous avez présentement perdu votre travail, il est de votre droit d’avoir une allocation chômage.

Le calcul de l’allocation chômage dépend de certains facteurs. En connaissant tous ces derniers, vous pouvez calculer vous-même le montant de cette allocation. Il existe également des simulateurs pour effectuer ce calcul et sur lesquels il suffit d’introduire un certain nombre d’informations nécessaires au calcul.

Sachez que même un travail à temps partiel vous donne le droit à une allocation chômage en cas de perte de ce dernier.

Dans cet article, nous vous expliquons de façon simple comment calculer son allocation chômage.

Les derniers salaires déterminent votre allocation

En effet, le facteur qui détermine le montant est majoritairement vos 12 derniers salaires. C’est sur la base de ces derniers que vous toucherez une allocation, plus votre salaire est élevé plus le montant de cette allocation sera élevé, tout simplement.

A partir de novembre 2017, le montant minimum de cette allocation est de 29,06 euros par jour, tandis que le montant maximum atteint 248,19 euros pas jour, nous parlons de montants bruts.

Voici les étapes pour effectuer le calcul soi-même, au cas par cas :

  • Pôle emploi utilise deux formules, 40,4% du salaire de référence plus 11.92 euros où 57% du salaire de référence, le montant le plus haut est retenu.
  • Si le résultat du calcul est inférieur à 29,06 euros, vous toucherez le montant minimal tout de même.
  • L’allocation ne peut en aucun cas dépasser 75% du salaire journalier de référence.

Informations complémentaires et importantes sur le calcul de chômage

Certains points doivent être notés pour bien effectuer votre calcul. Sachez par exemple qu‘il existe des retenues.

Si par exemple vous n’avez pas fini de financer votre retraite, les montants qui dépassent les 29,06 euros serviront à la compléter. Lorsque le montant est supérieur à 50 euros bruts, la CSG et la CRDS retiennent un pourcentage, car l’allocation chômage fait partie de ces allocations sociales.

Quant aux impôts, notez que l’allocation chômage est soumise à l’impôt sur le revenu, tout comme un salaire. Ce montant est généralement indiqué par Pôle Emploi sur la déclaration, mais il est toujours possible de faire des modifications en cas d’erreur.

Calcul chômage à temps partiel

Vous aviez un travail à temps partiel et vous l’avez perdu ? Vous avez également droit à une allocation dont le montant est naturellement inférieur à celui de l’allocation chômage après un travail à temps plein, mais qui n’est pas négligeable.

Déterminez votre salaire de référence

Pour calculer son chômage, il est nécessaire de connaître le salaire de référence. C’est la seule solution vous permettant d’avoir un montant fiable que vous pourrez utiliser pour vos prévisions budgétaires. De plus, cette technique est utilisée par Pôle Emploi pour connaître l’allocation qui vous sera versée.

  • Prenez le salaire obtenu sur les 12 derniers mois et ajoutez tous les revenus. Ils sont inscrits bien sûr sur votre fiche de paie.
  • Ce sont les salaires bruts qui sont utilisés pour calculer son indemnité chômage, vous pouvez aussi ajouter les indemnités, les primes ainsi que les gratifications.
  • Dans ce calcul, vous ne pouvez pas utiliser les indemnités pour la fin d’un contrat, les congés payés, les indemnités pour le licenciement…
  • Vous obtenez donc un montant global qu’il suffit de diviser par 12 pour avoir une moyenne, mais il faut également prendre en compte les jours travaillés.

Si vous avez des difficultés pour calculer ce salaire de référence, il existe sur Internet des simulateurs très faciles à utiliser. Vous renseignez toutes les données que nous avons précisées au préalable et le montant est rapidement partagé. C’est simple, pratique et rapide, vous gagnez du temps et vous ne vous perdez pas dans les méandres des mathématiques.

Le montant de l’allocation chômage

Pour savoir comment calculer son chômage, il est aussi astucieux d’utiliser un simulateur complet qui vous propose le montant que vous devriez obtenir en fonction des indications que vous transmettez. C’est également beaucoup plus simple, car il suffit d’une erreur dans le calcul chômage net pour que le résultat soit totalement faussé. Dans tous les cas, lorsque votre salaire brut de référence est inférieur à 1154 euros, l’allocation sera calculée à 75 % de celui-ci.

Vous aurez 40.40 % de votre salaire journalier de référence avec un ajout de 11.92 euros. Cela est appliqué si vous avez un salaire mensuel brut de référence compris entre 1264 et 2140 euros. Le taux appliqué sera de 57 % si votre rémunération se situe entre 2140 et 13244 euros. Vous avez désormais tous les éléments pour calculer votre allocation chômage, mais sachez que le résultat reste une indication. Seul celui proposé par les organismes officiels sera réellement au rendez-vous. Vous avez toutefois un ordre d’idée pour envisager le futur avec un peu plus de sérénité.

En parallèle, n’oubliez pas de prendre en compte les cotisations sociales qui sont généralement de 3 % et le taux est appliqué sur l’ancien salaire. Vous perdez donc quelques euros tous les mois.

D'autres articles disponibles :