Retraite : comment la définir et l’obtenir ?

La retraite, une sorte de délivrance et de vacances pour les travailleurs, le moment durant lequel tous les retraités s’imaginent profiter après tant d’années de dur labeur et de travail intensif. Qu’elle soit anticipée ou non, la retraite permet comme son nom l’indique, de se retirer de la vie active, pour pourquoi pas pour les uns, se lancer dans une vie plus calme, apaisante et moins stressante, ou pour les autres, se lancer dans une vie d’aventure, de voyage et de conquêtes afin de réaliser leurs rêves de jeunesse, ou encore pour d’autres, de se lancer dans un autre projet professionnel, car beaucoup de nouvelles entreprises aujourd’hui appartiennent à d’anciens retraités. D’autre part, la majorité de ces anciens salariés n’ont vu aucun de leurs potentiels projets se réaliser à cause de nouvelles réformes ou de nouvelles lois qui les ont d’une manière, mis sur le banc de touche.

Les retraités, des situations très différentes

Il est bien évidemment clair que la retraite n’est pas la même pour tous les retraités. Malheureusement, beaucoup d’anciens travailleurs n’ont pas la retraite escomptée par exemple, ils sont nombreux à être pauvres : le minimum vieillesse ayant baissé considérablement, bon nombre d’entre eux des plus de 64 ans vivent sous le seuil de pauvreté. De plus, un écart considérable de leur niveau de vie reste remarquable de par leurs différentes situations à savoir l’âge et leur situation matrimoniale. Ainsi et pour finir, une différence alarmante est à souligner entre la retraite des hommes et des femmes. Effectivement, la retraite de la gente féminine représente 72% de celle des hommes, il est vrai que des précautions sont prises quant à cette situation qui d’une manière, est considérée pour certains comme du sexisme ou encore, d’une discrimination.

Les solutions envisagées

À partir d’un constat plutôt décevant pour ces retraités, des initiatives sont prises afin d’améliorer cette situation, à savoir :

  • Une réduction de plus de 10% de l’impôt sur revenu : permettant de rapporter plus de 2 milliards et demi d’euros, sa réduction rendrait non négligeables les situations sociales par exemple, en permettant ainsi l’augmentation des allocations aux logements et aux handicapés.
  • Une déduction non négligeable pour les retraités ayant plus de 3 enfants.
  • Un taux de sigle de contribution sociale généralisée de 6.6%.
  • Une cotisation d’assurance maladie : le gouvernement propose de taxer les retraites et les salaires de base d’1%.
  • L’amélioration du taux du minimum vieillesse en modifiant son mode de financement.

Certaines solutions sont déjà mises en place afin d’améliorer les revenus perçus par les retraités, en permettant aux bénéficiaires d’avoir une certaine liberté et une indépendance financière pour mettre en place et concrétiser leurs projets de retraite.

D'autres articles disponibles :