Liposuccion des genoux : qu’est-ce qu’une liposuccion des genoux ?

La liposuccion est une chirurgie esthétique qui été inventée en France, elle a pour but d’éliminer l’excès de la graisse qui peut parfois prendre la forme d’amas très inesthétiques. Cette opération peut être pratiquée sur différentes parties du corps.

Qu’est-ce qu’une liposuccion des genoux ?

Une liposuccion des genoux est une intervention chirurgicale d’ordre esthétique, elle consiste à la pratique d’une lipoaspiration au niveau des genoux, c’est-à-dire que le médecin pratiquant va retirer l’excès de graisse accumulé sous la peau sous forme d’amas graisseux au niveau de la face interne et externe des extrémités inférieurs des cuisses. Cette technique permet le raffermissement de peau de toute la partie supérieure des genoux.

Le déroulement de cette opération chirurgicale se fait généralement sous anesthésie locale et dure en moyenne de 30 minutes à une heure, quant à la procédure, il s’agit de faire des incisions au niveau des genoux afin de permettre l’introduction des petites canules de 3 à 4 mm conçues en mousse, non tranchants, et transpercées au niveau de leurs extrémités. Ces canules introduites sont branchées à un circuit clos à pression négative, et vont aspirer l’excès de graisse.

L’hospitalisation du patient lors d’une liposuccion des genoux ne dépasse généralement pas les 48 heures.

Après l’opération, le patient devra :

  • Prendre des antalgiques pour soulager les douleurs dans les jours qui suivent sa sortie du bloc opératoire
  • Il reprendra son activité professionnelle au bout de 2 jours
  • Il devra maintenir le port d’une gaine de type lipopanty pendant un mois

Une fois cette durée écoulée, le patient pourra reprendre une activité physique normale.

Quels sont les risques présents lors d’une liposuccion des genoux ?

Les résultats d’une liposuccion des genoux sont très tentants, cependant, cette opération n’est pas aussi inoffensive qu’on peut le croire, il existe toujours une possibilité que l’opération soit suivie par des complications :

  • Les plus graves sont les thrombo-emboliques, phlébite et embolie pulmonaire, car ces dernières peuvent conduire à la mort du patient.
  • Une lymphorée : c’est un épanchement lymphatique qui se traite obligatoirement avec des ponctions ou un drainage.
  • Les caillots de sang, dont le nom scientifique est l’hématome. Pour s’en débarrasser, une réintervention sera indispensable.
  • Une hémorragie lors ou après l’opération.
  • Les infections : le risque des infections est peu fréquent, mais s’il survient, un traitement adapté par antibiotiques sera nécessaire. Cependant, dans les cas graves, le retour au bloc pour un lavage sera obligatoire.
  • Des complications liées à l’anesthésie.

Les suites d’une liposuccion des genoux ne durent en général pas plus d’un mois, si le patient suit les indication de son médecin.

D'autres articles disponibles :